UNE 21ème ÉDITION SUR LES CHAPEAUX DE ROUES

UNE 21ème ÉDITION SUR LES CHAPEAUX DE ROUES

La 21° édition du festival vient de refermer ses portes sur une édition de feu et de flammes qui a réuni 30 000 festivaliers au Parc Chanot et sur la Plage du Petit Roucas.


Cette édition tunée à souhait n’a pas démenti sa promesse d’énergie et de qualité des shows présentés par les 45 formations artistiques, toutes au rendez-vous, absolument toutes !
En haut du podium, l’énorme show du gĂ©ant Orelsan, visiblement heureux de revenir fouler la scène de Marsatac, restera le moment marquant de cette 21° Ă©dition. Son show XXL n’aura pas fait d’ombre Ă  la crème du rap actuel, particulièrement remarquĂ© par les spĂ©cialistes du genre parmi lesquels : Alpha Wann, Josman, Caballero & JeanJass, Columbine, S.Pri Noir, sans oublier le local de l’étape Zamdane, recasĂ© le samedi au pied levĂ©.
Oui, il a soufflé un vent chaud sur cette édition, un poil trop à l’ouverture des portes le vendredi, où les éléments se sont déchainés comme pour saluer l’arrivée de la tempête Marsatac sur la ville. Si même le sirocco s’est invité à la fête, il n’aura retardé que de quelques heures le début des hostilités.
Qui sera passĂ© Ă  cĂ´tĂ© de la 4ème scène du festival ? Assez peu de monde Ă  en juger par la joyeuse excitation des festivaliers qui se sont mĂŞlĂ©s au cercle de La Frappe par trois fois chaque soir. EmmenĂ© par le parrain et MC Faf Larage, ce collectif 100% rap - 100% Marseille a Ă©tĂ© la sensation de cette 21° Ă©dition. Un projet maison, Ă©levĂ© Ă  l’adrĂ©naline, nourri d’amour. Nul doute que cette première Frappe est le dĂ©but d’une longue histoire.
Equilibre oblige, la deuxième jambe de Marsatac a elle aussi tapĂ© grave du pied, jusqu’à tard dans la nuit avec l’incroyable live de Jon Hopkins, le set inĂ©dit de Carl Craig et Bambounou, et la belle et brute Paula Temple, fidèle Ă  sa rĂ©putation. Les plus hĂ©donistes se seront dĂ©lectĂ©s des visuels du duo Polo & Pan et du set de The Blaze pour leur retour sur la grande scène extĂ©rieure du festival.
Et les plus crĂ©atifs auront pris les manettes de Qu4dr4nt : sound system interactif du collectif marseillais d’architectes sonores Arbuste, pour une expĂ©rience inĂ©dite.
On retiendra les milliers de sourires de festivaliers conquis par la transformation du Parc Chanot signé de totems « tuning », fumants, vrombissants, coffres ouverts et outrageusement clinquants, faisant de l’œil à la star 205GTI, exhibant sa belle carrosserie aux yeux envieux de tous. Le bolide Marsatac s’est offert au public, et l’on connaitra, le 27 juin prochain, après tirage au sort officiel, l’identité de son futur propriétaire.
C’est sur la plage, dans ce cadre exceptionnel du littoral marseillais, que les milliers de festivaliers sont venus clore cette 21° Ă©dition, dans des conditions idĂ©ales, au soleil couchant, les pieds dans l’eau et les oreilles bercĂ©es des sons de house et disco de la fine fleur du genre. Clap de fin sur le set magique de l’écossais Denis Sulta ! perfect set pour une perfect fin de festival !


 [2019-06-17] Source : Association Orane  Charles]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé