Gnawa Diffusion : départ en retraite


Musiques Métisses met à l'honneur Gwana Diffusion et organise son départ en retraite !

Comme chacun sait, il est toujours de bon ton de fêter son départ en retraite. Eh bien, si après quinze ans de bons et loyaux services, les « Gnawas » ont décidé de tirer leur révérence, il était hors de question qu’ils le fassent sans payer leur tournée !

Et quand c’est Gnawa Diffusion qui régale, personne ne risque de s’assoupir pendant le discours. Loin s’en faut. Certes, le propos est radical, voire virulent, à l’égard de « cet ordre mondial auquel nous désobéirons par devoir » mais il est invariablement rassembleur. De toute façon, que pourrions-nous attendre d’autre qu’une ambiance chauffée non à blanc, mais à toutes les couleurs de l’univers, de la part d’un groupe qui estime que « la danse, c’est presque le début de l’insurrection » ?

Aux rythmes rock, ragga, raï, reggae (liste non exhaustive !) de la section basse-batterie, vient s’ajouter celui des karkabous. Les trois cordes du gumbri tissent avec celles de la guitare et du banjo ou du mandol une solide toile qui fait bien d’être ignifuge tant elle est incandescente. Tous ces instruments sont autant de reflets brûlants d’un Maghreb conscient de sa dimension africaine où communient dans la transe, cultures arabe, berbère ou gnawa .

Et puisque cette communion festive est ouverte à toutes les âmes de bonne volonté, ce serait bien dommage de ne pas partager avec Amazigh Kateb et sa bande une part du succulent plat épicé qu’ils nous ont toujours préparé avec tant de générosité.
 [2007-04-23] Source : Newsletter Musiques MĂ©tisses  Guillaume]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé