La Route Du Rock : Jour 1

La Route Du Rock :  Jour 1

Une année haute en couleurs, du soleil le 14, 15 et 16 août 2009, des groupes intéressants et des découvertes musicales importantes, la dix-neuvième édition de la Route du Rock a accueilli plus de 15 000 festivaliers, un chiffre un peu décevant selon les organisateurs.

Le premier jour est introduit par Cristal Stilts mais le rock garage n’est pas trop mon truc… la fille à la batterie c’est sympa, c’est vrai, ça change mais je n’accroche pas !
Suit alors Deerhunter (entendez chasseurs de cervidés…), longue introduction musicale perchée, voix célestes et le concert se déroule agréablement. Les sonorités sont variées et l’on apprécie tant le côté noise rock, qu’art rock, ambiant, shoegaze ou post-punk.
Définitivement noisy, le groupe chicagoan Tortoise a enchanté les festivaliers du Fort Saint-Père avec des mélodies électro-jazz bien menées et une prestation de qualité.
Le groupe tant attendu My Bloody Valentine entre alors en scène. Unique date en France, la Route du Rock en a fait sa tête d’affiche principale. On nous avait prévenus, le son allait saturer… à ce point nous ne pouvions imaginer ! Nous avions même du mal à entendre les voix des musiciens. Les Anglo-Irlandais nous ont littéralement cassé les tympans et ce dès le premier soir (aviez-vous pensé aux bouchons...peut-être y penserez-vous la prochaine fois !) Les fans de ces derniers ne semblaient eux-mêmes pas convaincus, certains pourtant défendront la prestation scénique en évoquant le caractère original et extraordinaire du dernier riff de guitare interminablement répétitif !
A place to bury strangers conclura (ou devrais-je dire enterrera…) cette première journée à Marc en Poulet. Rock psychédélique, je ne suis pas fan, demain sera un autre jour…

Marianne Betout.
 [2009-08-21] Source : La Route du Rock (collection été)  Marianne]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé