De retour de la Japan Expo

De retour de la Japan Expo

Arrivée 9h30 au parc des expositions, on me demande d’attendre une demi-heure pour l’entrée des pass presse. Dehors, le moindre m² libre se remplit de personnalités en tout genre : fans inconditionnels déguisés pour l’occasion en leur héros préférés -peut-être participeront-t-ils au concours de cosplay- , amoureux du japon venus s’essayer au jeu de Go ou à la calligraphie mais aussi les mordus de jeux vidéo prêts à tester en avant première les derniers hit du Japon.
Au final ce sont près de 130 000 visiteurs amoureux de japonisation en tout genre qui sont au rendez-vous pour quatre jours très nippons.

Mais voilà que les portes s’ouvrent pour moi et loin de la cohue générale, j’avance vers ma destinée… !!!
Ici, c’est un peu comme se retrouver dans une dimension parallèle, ou du moins de l’autre côté de la planète. Les filles se baladent jupe courte et couette rose au vent et personne ne leur jette un regard de travers. Je me demande même si ce n’est pas moi qui aie l’air déplacée avec mon jean et mes cheveux châtains.

Mais pas le temps de rester ébahie devant les soldats Clones de Stars Wars entourés de quelques Jedi, car j’aperçois au loin le stand Ankama, la principale cause de ma venue ici. Un Chacha géant m’accueille toutes pattes ouvertes et je lui donne deux-trois caresses avant de faire le tour du stand et découvrir la dernière version de Dofus et de Wakfu.

Il est l’heure de manger et c’est devant le ring que je dévore mes sandwichs. Sur ce ring, quelques personnes s’essayent au catch. Plus spectacle que bagarre, cela reste très impressionnant.
Mais une musique et quelque parole attirent mon attention un peu plus loin. Je viens en effet de reconnaître le générique de mon dessin animé préféré. Y’a t’il une diffusion du dernier épisode ? Et non, ce n’est malheureusement pas ça, mais la vérité est bien plus amusante. En effet, un karaoké géant est organisé où chacun peut chanter son générique préféré, et en japonais s’il vous plait !

Mais que vois-je, il est déjà presque 14h ! Vite, direction l’amphithéâtre pour assister au défilé de mode organisé par Laforet Harajuku et au show de Miyavi. Les tenues sont magnifiques, les filles ont souvent l’air de poupée dans leurs robes à volants. Après trente minutes de défilé, un homme complètement loufoque habillé d’une combinaison léopard fait son entrée sur scène : Miyavi. Des filles, pour la plupart, deviennent hystériques. Et bien qu’annoncé comme interdit avant le spectacle, tout le monde se lève de sa chaise et se met à crier. Miyavi nous interprète deux de ses compositions, dont « Are you ready to rock », qui déchaîne pas mal les foules ! Et puis il laisse place à la suite du défilé mais fait tout de même quelques apparitions vêtu des créations de Laforet.

Le défilé fini, la salle se vide pour recevoir les prochains spectateurs, mais cette fois ci pour le défilé de cosplay. Le thème : tout ce qui n’est pas japonais. Ainsi j’ai pu voir des déguisements des jeux videos Dofus, World of Warcraft, mais aussi de films tel que la Momie avec un magnifique déguisement de la princesse Anck-Su-Namun mais aussi celui de Léon et Iron Man.

Et pour englober tout cela, des stands de magasins où l’on peut s’offrir la peluche à l’effigie de son héros, des stands-restaurants japonais (miam) et des consoles branchées dans tous les coins et recoins du salon.

En conclusion, un 9ème impact à la hauteur de mes espérances, mais qui reste, à mon goût…trop court !
Alors rendez-vous pour la Chibi Japan Expo en Novembre.

Pauline Cagniard
 [2008-07-24] Source : n.c  pauline]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé