Retour sur la 9eme édition du festival Marsatac à Marseille !


Deux week end pour cette 9ème édition du festival. Marsatac investit la ville durant neuf jours avec pour le week end du 21 septembre Pierre Henry le vendredi et le samedi une soirée au cabaret aléatoire, avec X-Pression (Marseille), Broke’n’english, Toolshed, Kill the young, The Tigerpicks.

C’est pour le week end « musiques actuelles » à l’esplanade St jean que nous sommes venues dans la capitale du soleil.
Deux soirées aux programmations alléchantes qui nous ont mis l’eau à la bouche. Nous y sommes allées pour être rassasié et nous n’avons pas été déçu par l’affiche que les organisateurs proposaient.

Le temps d’arriver sur Marseille et de se mettre en condition, nous voilà sur le chemin de notre festival favori de cette fin d’été. C’est aux alentours de 21h30 et dans une file bondée que l’on entend les premières notes d’Architecture in Helsinki que nous ne voulions pas rater. Tant pis, il faudra attendre que les possesseurs de tickets digitik se fassent scanner pour rentrer sur le site.
Nous avons quand même pu profiter de 30 minutes d'un concert d'ouverture frais et fortement enjoué d'AIH, qui nous ont ravi comme à leur habitude : sur scène c’est une espèce d’osmose survoltée qui régnait.
Echangeant leurs instruments avec la plus grande aisance, le magnifique 'Do The Whirlind' fut un vrai régal et pas mal de malchanceux ont pu profiter de ce moment par mobile interposé.

Fin de notre premier concert, la soirée ne faisait que commencer. Direction la scène Pharo pour la suite. Aux platines : Swayzak, son son « électro efficace » a fait danser les clubbers qui ont pu profité d’un son clair sans fioritures. Nous avons également assisté au début du set électronica de Nathan Fake avant de retourner à la scène major ou les Dead 60’s ont rempli le chapiteau de leur rock savamment teinté de ska. Ils nous ont submergé de leur pop aux riffs inspirés des Clash ou encore de Madness.

Nous n’avons pas pu assister au live d’Apparat qu’on entendait de loin, mais avons attendu sagement la venue des Young Gods, groupe mythique des années 90, rois de l’ambient indus comme on n’en fait plus. Malgré une qualité de son décevante, les compères nous ont arrosé de vieux et de nouveaux morceaux, un set pleins de découvertes.

Malheureusement, il a été difficile de se repérer dans la programmation dans la mesure où les heures de passage de chacun ont été modifiées. Ayant prévu de voir la quasi-totalité du set de Simian Mobile Disco, il n’a été possible de les voir qu’une petite demi heure avant le set de Modeselektor à ne pas louper.
Que l’on se console, le live péchu de Simian Mobile Disco alternant club et riffs rageurs en ont réveillé plus d’un, si tenté que le public ait pu flancher !

3h45 : A l’avant poste de la scène pharo, tout le monde semble prêt à recevoir le set des deux allemands du label B.Pitch
Leur dernier album tout juste sorti, ils ont essayé de proposer le meilleur de leur nouvel opus ainsi que les classiques qui ont fait leur succès : les featuring avec TTC, Hasir…
Certains ont été déçu par la performance trouvant les morceaux longs et sans force et moins entraînant que ceux de l’album Hello Mom.. C’est vrai qu’il manquait quelques morceaux « tubesques » mais on ne demande qu’à connaître mieux leur nouvel album. Qu’on se rassure, Modeselektor reste « une bande de mecs sympas », cependant le set était un peu trop figé par le laptop.

Pour clore cette première soirée de festival, c’est sur para one que la plupart des festivaliers ont quitté le superbe site en bord de mer.


La deuxième soirée du festival s’annonçait tout aussi bien et en tout cas plus remplie que la veille.
Arrivées un peu tard, nous n’avons pas eu le privilège d’assister à The Cinematic Orchestra, pourtant référent d’un électro jazz mélodique et cuivré.
C’est sur Mos Def que notre soirée commença, avec son hip hop américain bien à lui. Très créatif, il a su proposer son rap teinté de soul. Le public était au rendez vous pour voir cette figure du hip hop US.

Quelques moments de pause avant d’aller rejoindre le chapiteau ou allait se produire Les Svinkels. En attendant, le son de MOP résonnait au loin. Le duo composé de Billy Danzenie et de Eric Murray nous as transporté quelques instants dans l’univers du gros rap américain. Au loin, à contre jour des éclairages on pouvait apercevoir tous les bras des lascars s’agiter sur la rythmique.

Nous voilà enfin à attendre le concert des Svinkels. Problèmes d’organisations ou incident de dernière minute, le public a attendu plus d’une demi heure. Toute la programmation du samedi a été décalé ne permettant pas à Dj Marky de faire son set jusqu’à la fin.

Les Svinkels, les voilà enfin, malgré une attente un peu longue, ils ont su réveiller le punk qui était en nous et ce, malgré la très mauvaise qualité sonore. Il fallait vraiment être fan pour apprécier ce moment, parce que le son ne mettait rien en valeur !
Cela n’ a tout de même pas gaché entièrement ce moment passé avec eux et nous avons eu une très belle fin de concert avec Céréal Killer et en bonus un petit set de Pone solo ! Qu’ils sont chic ces Svinkels !

Le décalage de programmation nous a tout de même permis de ne pas louper le Peuple de l’Herbe, groupe lyonnais qui a su se faire une place royale au milieu de la scène electro dub. Ils ont rappelé les bons moments de Triple zéro et PH Test Two et ont fait lever les derrières les plus fatigués sur No Escape.
Pendant que Dj Kentaro faisait « brûler le plancher » dixit les plus agité d’entre nous, nous avons assisté au concert de Zenzile où l’on n’a pas su sur quel pied danser : entre rock et dub, perdus….


Une superbe programmation pour cette 9eme édition. Le site est toujours aussi agréable, les effluves de mer rappelant les doux moments d’été. On regrette cependant la mauvaise qualité sonore et les retards de programmation qui nous ont laissé dans le flou une bonne partie de la soirée.


Hélène Dehais et Claire Fournier
 [2007-10-08] Source : Le Guide des Festivals  Hélène Dehais et Claire Fournier]

 

Les 10 derniers articles du Guide des Festivals
 751 autres articles trouvés

 

Rendez-vous du 5 au 7 juillet pour fêter la 10e édition du Vercors Music Festival !




 

Programmation Complete du Festival du Film Court en Plein Air !

Le programme complet est enfin arrive !



 

Programmation complète du Festival Au Foin De La Rue 2024 !

Après une attente intenable (oui oui on pèse nos mots), c'est la fin du suspens... La programmation se dévoile laissant apparaître 11 nouveaux noms !




 

Artiste dévoilé de la programmation de Musik à Pile !



C'est jeudi, et qui dit jeudi, dit nouvelle annonce d'artiste pour la 26ème édition du festival MusiK à Pile qui se déroulera les 7 et 8 juin à Saint Denis de Pile !




 

Programmation complète dévoilé pour le Festival Jazz sous les Pommiers 2024 !

Créations, découvertes, grands noms, sans oublier les spectacles de rue et le jeune public : cette fois CHAT y'est, la 43e édition se dévoile. Il faudra cependant patienter encore un peu pour connaitre le détail de toutes les animations gratuites. 




 

Le Cabaret Vert certifié par l'organisation A Greener Festival !

En ce début d’année 2024, le Cabaret Vert est très heureux d’annoncer qu’il a obtenu la certification "Greener Festival 2023 – HIGHLY COMMENDED" (3 étoiles sur 4) décernée par l’organisation européenne A Greener Future (AGF)*.
 



 

Découvrez le line up explosif du cercle festival 2024 !



Deux mois après le sold out de son festival, Cercle fait monter la pression en dévoilant enfin la liste des artistes qui performeront sur les trois scènes A380, Ariane et Concorde au musée de l’Air et de l’Espace - Paris-Le-Bourget les 25 & 26 mai 2024, de quoi récompenser la patience des 24 000 festivaliers attendus.



 

Découvrez la programmation complète des 25 ans de Marsatac !

Ça y est : on connait désormais la liste de tou.te.s les artistes qui partageront l'affiche de cette édition anniversaire les 14, 15 et 16 juin 2024 au Parc Borély.  
Au programme : un cocktail explosif de hip-hop, d'électro, de pop futuriste et de performances live qui marquent l'engagement continu de Marsatac envers la diversité musicale et la représentation de genre.



 

Découvrez la nouvelle édition de l'outdoormix festival 2024 !

L'Outdoormix Festival, événement emblématique de la musique et des sensations fortes, célèbre sa 10e édition du 17 au 20 mai à Embrun. Avec une affiche exceptionnelle mettant en vedette des artistes de renommée internationale, l'événement promet trois soirées inoubliables.




 

Coup de projecteur sur les 8 nouveaux talents pour Couleur Café 2024 !

Pour lancer le week-end en beauté, le vendredi débutera avec un duo qui inaugure la programmation dub - Alpha Steppa et Awa Fall. Le son futur-dub distinctif d'Alpha Steppa, associé à la voix puissante d'Awa Fall, crée un mélange rêvé pour les amateurs de soundsystem et de reggae-dub.




 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé