Présentation



1 ° Edition - Créé en 2021

Ah bon ? Productions présente la 1ère édition du Disorder festival. L'idée ? Replacer le post-punk, la cold wave et la noise aux premières lignes des musiques actuelles.

Eté 76. Les Sex Pistols jouent à Manchester, deux fois. Pas foule dans la salle mais des jeunes, attentifs. Howard Devoto fondateur des Buzzcocks puis de Magazine, les futurs membres de Joy Division, The Fall, The Smiths et Tony Wilson de la Factory… Tous vont rapidement marquer de manière indélébile la scène anglaise et faire naître le mouvement post-punk.
1978, date charnière. Public Image Limited, Siouxsie and the Banshees et Magazine sortent leurs premiers albums. Ils entérinent la rupture avec le punk, dont les appels à l’insurrection vont s’écrouler, crêtes en berne.
Plus de 40 ans après, ces artistes ont laissé une profonde empreinte sur la musique alternative, marquée au fer rouge. Et ce n’est pas LCD Soundsystem, Liars ou Suuns, pour ne citer qu’eux, qui diront le contraire.
Ah bon ? Productions présente la 1ère édition du Disorder festival. L'idée ? Replacer le post-punk, la cold wave et la noise aux premières lignes des musiques actuelles.
Dans les oreilles ? Des lignes de basse tendues, des synthés hypnotiques, des guitares glaçantes et des rythmiques industrielles. Mais aussi une conférence sur le post-punk, la présence de labels indépendants...

Line-up



FrustrationDans les années 90 ils délaissent le rock garage hexagonal pour tenter un truc à la croisée du punk et de la cold wave. Entre Metal Urbain, Killing Joke et Joy Division. Liés à Born Bad Records et devenus avant-gardistes à la quarantaine, ils martèlent avec rage leur envie de tout faire sauter.
Unschooling Peu de groupes se paient le luxe de sonner comme leur patronyme. Unschooling coche cette case avec panache. Le post-punk faussement matheux de ces têtes d’ampoules déscolarisées se joue allègrement des codes pour donner un mélange nerveux mais sensible, qui leur évite de finir dans le bureau du proviseur.
CameraRégulièrement comparé à Neu! ou La Düsseldorf, le combo fondé en 2012 s’émancipe de la tradition krautrock pour tracer sa propre route sur les vestiges industriels berlinois. Leur crédo : "It’s not repetition, it’s discipline".
De Ambassade
Dans la grisaille bétonnée des banlieues d’Amsterdam. Des sons froids et distants. Des voix caverneuses baignées de reverb chantent l’amour perdu. De Ambassade assombrit l’atmosphère et inspire un sentiment de vide, comme une dystopie qui semble étrangement confortable.
HeimatAu cœur de l’underground français, Olivier Demeaux (Cheveu, Accident du Travail) et Armelle Oberle (The Dreams, Badaboum) forment Heimat. Le duo surprend par des compositions inspirées où le chant habité aux accents approximatifs et les ambiances sonores post-wave évoquent X-Mal Deutschland, Malaria ou Nico.
Dame Area Ce duo barcelonais revisite, dans un minimalisme libéré, sauvage et industriel, les intentions de Einsturzende Neubauten des débuts. Les textures synthétiques et grasses se répandent comme les délires fantasmagoriques de Nurse With Wound. Leurs lives s’apparentent à une transe d’un derviche tourneur sous pilule krautrock.
Dear Deer
Dear Deer, formé à Lille en 2015, c’est Federico Iovino (Popoi Sdioh) et Sabatel (Cheshire Cat, Guerre froide). Un duo post-punk qui intègre des influences no-wave et disco pour danser dans la nuit noire.
Fleuves NoirsPiliers de la scène noise Lilloise (Cheyenne 40, Berline 0,33…) les Fleuves Noirs annoncent un chaos inévitable. Guitare vicieuse, rythmique rasoir, incantations dangereuses, offrandes bruitistes... Ces reptiles sous amphéts prennent un malin plaisir à nous faire sombrer avec eux.
Drive With a Dead Girl Fondé fin 2006 dans la froideur des caves de Lille,  Drive With a Dead Girl produit la bande son usée de notre époque décousue. Le quatuor lillois nous conduit à travers un univers frustrant, sombre, voilé et inquiétant. Avec l’auditeur à la place du mort. Sylvain FanetL’auteur de "Standing On a Beach : la new wave en 100 disques essentiels" chez le Mot et le Reste proposera un apéro table-ronde avec analyse musicale, visuelle et questions/réponses pour passer le post-punk aux rayons X.  Selectors RCVAvant, après et entre les concerts, les selectors de la radio lilloise RCV dégaineront leurs meilleures pépites post-punk, coldwave et noise.


Disorder Post Punk Festival



Le site officiel


www.disorderfestival.com

Organisateur du festival


Ah bon ? Productions
64 rue de Lille
59350 Saint André lez Lille
France 
 



Email : ah.bon.prod@gmail.com



Plus d'info sur Pro Festivals
Retrouvez plus d'informations sur le festival Disorder Post Punk Festival  sur www.pro-festivals.com le portail dédié aux professionnels des festivals.


𝗝𝗲𝘂. 𝟮𝟯/𝟬𝟵 Frustration / De Ambassade / Dear Deer
+ Selectors RCV radio
𝗩𝗲𝗻. 𝟮𝟰/𝟬𝟵 Camera / Heimat / Drive With A Dead Girl
+ Selectors RCV radio
𝗦𝗮𝗺. 𝟮𝟱/𝟬𝟵 Unschooling / Dame Area / Fleuves Noirs
+ Sylvain Fanet : apéro table-ronde sur le post punk
+ Selectors RCV radio
+ Stands & merch avec Bruit Blanc, Dead Pig Booking, Jarane.

Transport




Métro ligne 2
Arrêt Les Prés (5min à pied)
Bus lignes 60E et 201
Arrêt Les Prés (5min à pied)
30min en vélo depuis Lille
10min en auto depuis Lille
Parking sur place

Partir en Covoiturage


Accès
THE BLACK LAB
8 rue des champs, Wasquehal






Renseignements : 



Tarifs
19,59 € = 1 jour (tarif plein)
15,59 € = 1 jour (tarif étudiant, chômeur, RSA)
45,92 € = 3 jours (places limitées !)
Billetterie : ypl.me/iMe



 

Plus de news »

Vous avez une info, une actualité ou même une rumeur sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction une news. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com

Plus de news »

Vous avez une vidéos sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction une vidéos. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com

Plus d'articles »

Vous souhaitez proposer un article sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction un article. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com