Rock en Stock, Rock en bottes !


La neuvième édition du festival de Rock en Stock à Etaples s'est déroulée dans la bonne humeur, l'ambiance familiale et conviviale avec un air de cure thermale !
Le 27 Juillet, on ne pouvait la manquer ! Cette pluie incessante qui freina quelques festivaliers à planter la tente sur le camping mis à disposition des détenteurs de billets deux jours. Certains courageux et téméraires sans pitié plantaient le premier piquet sans lutter, mais il y avait des espaces à éviter qui regorgeraient d'eau les deux journées... Il était là le côté thermal du festival : de la boue à volonté à consommer sans modération !

Les premiers concerts du premier jour font honneur à la scène locale avec Les Rabibocheurs qui ouvrent le festival Rock en Stock à 16h50. De la bonne humeur donc pour commencer avec cette bande de 6 joyeux lurons à l'énergie débordante pour une ambiance de fête. Leurs chansons festives et humoristiques telles que "La saga du progrès" ou encore "Le rêve américain" sont bien accueillies.

Place à Azzil à 17h40 le groupe gagnant du tremplin de Rock en Stock. Leur mélange de Ska Rock Reggae plaît et le groupe du Nord avait un album à nous présenter : Gare de Fous sortie en 2006.Une chose est sûre ils aiment l'atmosphère folle et le public adore !

Masala, le second gagnant du tremplin rock joue à partir de 18h30. Au programme de la bonne musique élaborée par une basse, une guitare et quelques passages explosifs avec batterie (avec le titre « the Drifter » par exemple). Le chanteur et bassiste Franck fait preuve de belles performances vocales et expérimentales (joue de la basse avec un archet). Ces trois musiciens ont fait leurs preuves !

Très vite c'est à la grosse pointure de Matmatah de passer sur scène. Le groupe tant attendu de cette première journée de festival, ils jouent quelques classiques (Lambé) et des titres de leur dernier album (La Cerise). Le public semble satisfait de leur prestation scènique et musicale.

Pleymo ou le rock bourrin pour les teenagers un peu rebelles...
Un son lourd et un chant hurlé, le groupe n'a pas sortie d'album depuis 2003 avec Rock. De petits jeunes sont aux anges et s'étonnent que le concert n'ai pas été « sold out »... à méditer !

Le groupe ou plutôt les DJ's qui se distinguent et réveille les passsionnés de bonne musique un peu remixée se satisfont pleinement avec &Joy. Des classiques des années 80 un peu reboosté, les courageux et motivés se trouvent sous le chapiteau et ils dansent joyeusement !


28 Juillet
Pour la deuxième et dernière journée du festival, le soleil se montre plus disponible pour les festivaliers venus à Etaples pour profiter de bon son mais aussi de bons rayons... Les nuages s'interposent il est vrai mais j'arrive à prendre des coups de soleil c'est pour dire !

Sheeduz ouvre le bal de la partie 2 de Rock en Stock.
Sur scène trois jeunes filles toutes nommées Audrey. Formé en 2004 le groupe s'est fait connaître après quelques tremplins comme les « Découvertes du Printemps de Bourges » ou encore « Paris Jeune Talent » et on ne le regrette pas ! A frozen moment est leur premier album et on leur souhaite de réussir avec cette musique qui mêle rock et douceur. Leurs influences ? Queen Adreena, PJ. Harvey ou encore Jeff Buckley. Un groupe à suivre, indéniablement...

Mick Hart
Dommage que l'Australien joue si tôt. De nombreux festivaliers ont dû manquer le talent de ce chanteur et compositeur. Ses sonorités ? Un mélange de rock, pop et blues alors que ses premiers airs étaient plus indie. Reconnu par les médias, il a également eu le privilège de faire les premières parties de Bob Dylan, Coldplay, The Pretenders ou bien encore Sting. Mick a acquis au cours des dernières années une grande expérience de la scène : il s'est en effet produit aussi bien dans son pays d'origine, l'Australie, qu'en Europe (France, Angleterre, Suisse, Danemark... ). Le groupe a débuté avec des reprises mais compose depuis 2003. Leur musique s'inspire du swing, du jazz manouche et du musette, faisant souffler un vent nouveau sur le petit monde de la scène francilienne. A découvrir sur disque si vous l'avez manqué !

Pierre Guimard
Avec ce Français pas de problème, on reste dans la qualité musicale et artistique. Inspiré des musiques anglo-saxonnes, il touche au repertoire folk et nous livre des compositions rock à la française mais dans le bon sens du terme ! Cet homme a cotoyé Jean-Louis Aubert et cela lui a réussi. Il a aussi fait les premières partie de Raphaël et Keren Ann. De l'autre côté c'est le titre de son premier album (co-produit avec Ben Kweller) et c'est aussi l'univers d'un songwriter solo retranscrit sur un cd, à écouter évidemment...

Jacques Higelin ou le nom sur toutes les lèvres durant le festival de Rock en Stock. Des quinquagénaires et plus encore se sont déplacés pour applaudir l'homme.
En grande forme le musicien de 66 ans dont le vrai nom est Jacques Joseph Victor Higelin... c'est vrai que cela aurait été dur à porter et à noter sur une affiche (surtout en tête ) !! Le dernier album Amor Doloroso (traduire l'Amour Douloureux) n'est autre que son vingtième, les petits de Pleymo ou de Superbus n'ont qu'a bien se tenir !

Superbus ferme les portes de Rock en Stock avec son rock de midinettes bien maquillées et bichonnées. Dans la foule ça chante, ça minaude mais c'est mignon. Si Pleymo était plutôt pour les ados garçons, Superbus c'est pour les ados filles, comme ça tout le monde des ados est content !
Butterfly (Papillon), Bubblegum (chewing-gum), Ramdam, Lola, les titres et tubes s'enchaînent et la chanteuse est heureuse !

Un festival intéressant, petit mais qui a su proposer une programmation de qualité.
Mick Hart et Pierre Guimard ont peut-être joué un peu tôt pour être apprécié à leur juste valeur mais la musique populaire passe avant pour se trouver sur des créneaux plus valorisé (Higelin, Superbus). Un camping pas vraiment accueillant (boue en quantité) pas de paille pour l'assécher mais l'ambiance n'en restait pas moins bonne : « elles sont vachement belles tes bottes ! Je peux te les emprunter... » les festivaliers venus en tongues l'ont bien regretté !!!


Marinnette
 [2007-08-10] Source : Le Guide des Festivals  Marinnette]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé