Bobital l'Armor Ă  Sons !

Bobital l'Armor Ă  Sons !

En huit ans, l’Armor à Sons est devenu un rendez-vous musical incontournable au-delà du département des Côtes d’Armor. Avec 20 000 spectateurs, le festival affichait complet pour en 2016 et ce grâce à une programmation éclectique et défricheuse.

Pour sa 9ème édition, l’association Bowidel ne change pas une recette qui marche et mêle valeurs sûres et artistes en devenir pour un public toujours plus intergénérationnel.
En phase avec l’actualité et les attentes des festivaliers, les plus beaux noms de la chanson française y côtoieront aussi bien des artistes d’envergure internationale qu’émergents.

UN SEUL MOT D’ORDRE, UNE PROGRAMMATION EXIGEANTE
Le programme commençait fort, le 10 février dernier, avec l’annonce de Soprano, figure incontournable du hip-hop hexagonal, et deJahneration, la nouvelle génération reggae.
S’ajoutait à ces deux noms, le soir même, Emane, gagnante de l’édition 2017 du tremplin du festival, organisé à la salle Le Labo à Dinan. Il aura fallu attendre plus d’un mois pour connaître le reste de la programmation de cette première journée de festival.

UN VENDREDI EN FEU
Le 30 juin prochain, les rejoindront à Bobital, l’audacieuse Olivia Ruiz qui fait son grand retour, etOfenbach figure montante de la scène électro française. Histoire de terminer la soirée en beauté, c’est l’imparableMartin Solveig qui viendra mettre le feu à la Plaine du Louvre.

UN SAMEDI ÉLECTRIQUE ET ÉCLECTIQUE
En tête d’affiche de cette seconde journée, du rock britannique avec le groupeKasabian qui fait un come-back attendu sur la scène internationale. Bobital est leur première date programmée en France pour le moment. Autre artiste internationale, la reine de la musique caribéenne, Calypso Rose.
La chanson française ne sera pas en reste avec le singulierVianney, qui a déboulé sans crier gare en 2014 pour devenir meilleur artiste masculin aux Victoires de la musique en 2016, et Fishbach, à contre-courant avec son chant particulier aux influences eighties.
Le craquant Petit biscuit, dont l’ascension a été fulgurante, nous proposera un set électro planant et poétique quand la paire The shoes, version Dj set, nous mettra en trance.
La touche décalée, indispensable à toute édition de l'Armor à Sons, sera assurée par le phénomène rennais,Lorenzo aka “l’empereur du sale”.
Enfin, le festival n’oublie pas ses racines et ouvre sa scène au rock breton : Brieg Guerveno, parrainé par la salle La Citrouille à Saint-Brieuc [partenaire du festival], complète la programmation du 1er juillet.
La billetterie ouverte depuis le 22 février au prix de 35€* la journée et 59€* le pass 2 jours (gratuit jusqu’à 10 ans inclus) est disponible sur le site internet du festival www.bobital-festival.fr, dans les réseaux nationaux et prochainement dans des points de vente locaux sans frais de location.

UN FESTIVAL ENGAGÉ

L’Armor à Sons ne serait pas ce qu’il est sans les nombreux projets et actions culturelles que son association organisatrice, Bowidel, mène à l’année dans le cadre de son projet “Vivre ensemble” et son soutien à des projets partageant ses valeurs. Pour la première année, c’est aux élèves de primaires d’écoles rurales du secteur et de jeunes d’établissements spécialisés qu’elle ouvrira ses portes, le jeudi 29 juin. La première édition du festival Bobi’môme proposera à 700 enfants le spectacleElectro Monde par Mosai et Vincent.

N’HESITEZ PLUS VENEZ A LA RENCONTRE DE CES IRREDUCTIBLES GAULOIS !
 [2017-03-18] Source : Bobital l'Armor Ă  Sons  Charline]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé