Les Nuits secrètes vous disent merci !


La fête, les rencontres et la musique partout !
Le petit miracle des Nuits Secrètes où se côtoient festivaliers dont la passion se mesure au nombre de bracelets sur les poignets, population locale de tous âges et origines sociales, a encore eu lieu.
Vous eties cette année 68 000 à participer, 3 000 de plus que l'an derner. Record une nouvelle fois battu !

Les Nuits secrètes ont vibré durant 3 jours et 3 nuits aux rythmes de vos tapements de pieds, de vos applaudissements, de pulsations des basses et des battements de vos cœurs !

En ouvrant ses portes à un public toujours plus nombreux, le festival est rentré en pleine effervescence tout en maintenant son lot de surprises et sa convivialité ! Accueillant un public aussi bien national qu'étranger, le festival reste le rendez-vous incontournable pour les habitant de la région !

Après Christine and the Queens l'an dernier, le festival est fiers d'avoir accueilli Jeanne Added, révélation musicale féminine de l'année. Certains ont encore la larme à l'oeil d'avoir eu le privilège d'assister au concert de Girls In Hawaii à l'église de Pont sur Sambre lors du Grand Parcours du dimanche. Parcours marqué aussi par le boogaloo romain de Meridian Brothers au forum antique de Bavay. Les Colombiens ont d'ailleurs "parcouru" l'avesnois en inaugurant un autre lieu, l'usine Vallorec. Du Dadaïsme en industrie, un symbole.

De la Grande Scène gratuite, on retiendra : la classe du plateau Balthazar, The Do et Jungle le vendredi. La voix et la virtuosité d'Asaf Avidan, la communion dingue et dansante de Deluxe le samedi. La découverte de Jungle by Night, la Farandole sur Vaudou Game et la démonstration que le reggae contemporain existe bien, oui, Groundation, le dimanche.

Au Jardin, Fauve a rugi à nouveau car Fauve fait désormais partie de la famille. The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band en mode Revue a installé une atmosphère à l'image du groupe, rare et unique. Salut C'est Cool était fou et N'To a démontré que la techno était passionnante !

Enfinn, Aulnoye Aymeries s'est offerte aux Tracteurs, aux Stations Secrètes et aux concerts à la piscine, preuve que la ville et les nuits ne font qu'un. Tout comme les Nuits et la région, avec mention spéciale aux Lilloise de Weekend Affair et à ces moins de quinze ans qui ont sorti les guitares devant la pizzéria.
br> Enfin, last but not least, les Nuits se sont chaque soir terminées tard, très tard, à la Bonaventure...
Superpoze a balancé du Fela et du James Blake, Traumer a retourné le club, Etienne Jaumet a proposé un set à l'ancienne d'une grande efficacité. Enfin, lundi, au petit matin, Acid Arab ont terminé le voyage, heureux comme des gosses qu'ils semblaient être. Pour tous, ce n'était qu'une escale.

Un grand bravo aux Nuits Secrètes et à ses festivaliers.
 [2015-08-07] Source : Les Nuits Secrètes  Edouard]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé