22ème festival de Dour : un régal !


Retour sur la 22ème édition du festival de Dour

UNE ÉDITION PROPRE, BIEN ORGANISÉE ET RELAX POUR LES AMOUREUX DE MUSIQUE

Cette 22ème édition confirme la réputation bien rodée du festival : un site particulièrement propre, une ambiance posée, cool et appréciée de tous. Un public toujours aussi varié et aux bikinis colorés a pu profiter de ces 200 concerts sur l'immense site du festival. Notons la motivation hors du commun des festivaliers, prêts à pogoter dès 14h. Fidèle à sa ligne de conduite, la programmation hyper variée et de qualité met l'accent sur les découvertes où tout est possible. Les groupes belges ont montré qu'ils en avaient dans l'slip, et n'ont pas fait pâle figure à coté des grands noms du festival. Les festivaliers rentrent chez eux avec pleins de bons souvenirs et de découvertes dans la tête.


« PLUS DE 125 000 FESTIVALIERS AU 22ème FESTIVAL DE DOUR ! »

Pour sa 22ème édition, le Festival de Dour continue à s'imposer comme le premier événement musical en Belgique francophone avec plus de 125 000 festivaliers en 4 jours.
L'implantation et l'organisation du site semblent idéales ! Les festivaliers ont pu être accueillis dans les meilleures conditions, ce qui a contribué à une ambiance vraiment détendue. Le tout nouveau bar du Petit Bois, ouvert en journée aux festivaliers et le soir aux pros, a été une réussite. Un endroit calme et agréable, joliment décoré par Toile Concept, pour se détendre, écouter du reggae de la Raggaravane ou boire une bière dans un de ces gobelets réutilisables : en effet le bar du Petit Bois était l'endroit idéal pour tenter cette nouvelle initiative écologique.

Le Festival de Dour a, cette année encore, attiré les foules avec 31 000 billets vendus pour le jeudi, 30 000 pour le vendredi, 32 000 pour le samedi et 32 000 pour le dimanche. Le terrain, maintenant agrandi, pourrait accueillir jusqu'à 40 000 festivaliers.
Environ 15 000 festivaliers se sont empressés de planter leurs tentes au camping dès le mercredi, l'orage de l'après midi n'ayant pas détérioré le site des concerts mais uniquement rendu plus aisé le plantage des sardines ! Les nouveaux barbecues installés dans les campings ont été pris d'assaut. Et pour ceux qui tiennent à leur confort même en festival (être punk ne dure qu'un temps), le nombre de Festihuts a doublé, proposant cette années 800 lits, tous complets.


LE TEMPS D'UN WEEK END, DOUR CAPITALE MUSICALE DU MONDE !

Les festivaliers sont arrivés de toute l’Europe pour apprécier les 200 groupes du festival.

Sur le plan médiatique, la couverture du festival est encore un succès avec plus de 1000 journalistes accrédités.
Nous avons accueilli des professionnels provenant de Belgique, France, Pays Bas, Angleterre, Allemagne, Italie, Norvège, Pologne, Portugal, Russie, Suède, Irelande, Italie, République Tchèque, Luxembourg, USA, et même de Malaisie !

Retrouvez les photos et les vidéos des quatre jours de fête sur www.dourfestival.be
 [2010-07-20] Source : Dour  Elodie]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé