Solidays : le compte rendu


Déjà 10 ans que l’équipe de Solidays réunit pour une grande cause des milliers de festivaliers sur le site de l’hippodrome de Longchamps. Cette année, ce sont environ 150 000 personnes militantes qui se sont mobilisées pour afficher leur soutien au combat contre le Sida et tout ceci dans la bonne humeur grâce à la présence de plus de 80 artistes réunis sur les 4 grandes scènes (2 chapiteaux et 2 grandes scènes en plein air avec écrans géants).

Pour notre part, nous sommes arrivés vendredi, impatients de découvrir ce festival que nous n’avions encore jamais fait, et la première impression fut très positive. Un site impressionnant tant par sa taille que par son contenu original. En effet, pas de quoi s’ennuyer ! Outre les scènes, les bars et les divers points de restauration (il y en avait d’ailleurs pour tous les goûts), on a pu retrouver plusieurs stands d’association luttant contre le Sida mais aussi des stands où l’on pouvait faire notre petit « shopping » (habits aux couleurs de solidays ou vêtements africains). Le clou de l’animation, les 3 attractions gratuites : le saut à l’élastique, le mur d’escalade et le manège.

Nous avons donc pris le temps de découvrir ce site jusqu’à 18h, heure de notre premier concert, Girls In Hawaii. Le ton est donné, malgré un public pas encore tout a fait mobilisé, l’ambiance est là. Nous enchaînerons ensuite les concerts en passant de The Hoosiers, Micky Green, Alpha Blondy, Têtes Raides, Patrice pour terminer sur la soirée électro avec Vitalic. Que du bon son donc pour cette première journée, qui fut pour beaucoup d’entre nous de loin la meilleure journée du festival.

Retour sur le site samedi midi, un peu moins en forme que la veille mais tout autant motivés ! On se lance donc dans la journée avec le concert de Cali qui a réveillé beaucoup d’entre nous de part sa joie et son entrain. Ensuite nous avons décidé de passer de concert en concert histoire de voir la large palette d’artistes présents sur le site. Nous nous sommes donc posés sur différents styles de son. Du rap avec Kery James, Mc Solaar et Hocus Pocus et quel bon rap ! De la soul avec Asa et Yael Naim. Et le plus planant de tous les concerts, Aaron, qui nous fit l’honneur de sa présence malgré plusieurs concerts auparavant annulés pour des raisons médicales.
A 23h, l’heure tant attendue de ses 3 jours : le concert des 10 ans. 150 000 festivaliers sont donc au rendez vous. On s’attend à du spectacle, du lourd vu l’affiche dévoilée dans le programme : des reprises en duo et en trio avec entre autres la Grande Sophie, Raphael, Thomas Dutronc, Renan Luce … Et le groupe tant attendu NTM. Mais il faut dire que nous sommes restés sur notre fin. Hormis le duo de Yael Naim et d’Asa sur Stand by Me ; La reprise de telephone par Louis Bertignac et le retour en force du groupe NTM, l’ambiance n’y était pas. Les reprises, généralement en anglais ont laissés le public plutôt calme. Pour finir cette journée, nous avons retrouvé le son électro d’Etienne de Crecy avec un jeu de lumière inoubliable qui en faisait rêver plus d’un. Un petit tour sous les autres tentes avec encore de bons sons comme missill et beat torrent.

Nous voila au dimanche, les jambes bien fatiguées, mais pressés de découvrir les grosses têtes d’affiches comme IAM, les Psy4 de la Rime ou encore Java et son Rap dansant accompagné d’accordéon. Nous ne sommes pas repartis déçus de ces grosses scènes. Nos deux coups de cœur de cette journée, le groupe québécois Les Cowboys Fringants qui nous ont apporté un son nouveau et festif et le grand Tiken Jah Fakoly qui a eu l’honneur de clôturer cette 10ème édition de Solidays.

Nous avons bien entendu oublié un grand nombre d’artistes, il était malheureusement difficile de voir tout le monde. Alors petite pensée pour certains artistes comme : Yelle, Grand Corps Malade, Nneka, The Gossip, Fanga, Asian Dub Foundation, Bumcello, Rose, Cocoon, Laurent Garnier, etc…

En attendant avec impatience l’édition de l’année prochaine, merci à toute l’organisation, aux nombreux bénévoles et aux artistes pour leur générosité, leur investissement, et leur soutien à ce combat qu’est la lutte contre le Sida, encore trop présent dans notre monde.
 [2008-07-21] Source : www.solidays.org  amelie]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé